Enlisé dans le débat sur les retraites, un député LRM se plaint. La réforme du règlement de 2019 – censée empêcher l’obstruction parlementaire – ainsi que son auteur sont les cibles de son courroux.

« C’est une grosse daube, faite par quelqu’un qui n’aime pas le Parlement et rêve d’être dans l’exécutif », lâche-t-il.

Menée en 2019 par Richard Ferrand, président LRM de l’Assemblée, elle entendait restreindre les possibilités d’obstruction parlementaire en limitant les prises de…