« Les années à venir, à coup sûr, ne seront pas tranquilles, mais elles seront historiques, et ensemble nous aurons à les écrire, pour nos générations. »

Reconduit le 24 avril pour un deuxième mandat avec 58,5 % des suffrages, Emmanuel Macron n’aurait mieux su décrire, lors d’un discours de victoire éclair, la difficulté qu’il aura à gouverner, compte tenu du nombre de dossiers qui vont s’imposer à lui lors de ce quinquennat.

Fatigue démocratique

Durant la campagne, Emmanuel Macron…