Et il y eut « l’esprit de Bratislava ». Après le choc du Brexit, il fallait bien un nouveau slogan pour faire comprendre la volonté des Européens de rester unis et faire front ensemble pour « donner une nouvelle impulsion » à l’Europe, selon les termes employés par le Président français.

Affichage franco-allemand

Les Vingt-Sept n’ont pas lésiné sur la communication pour vendre leur message à la presse : courte croisière sur le Danube pour un déjeuner et conférence de presse finale…