Le sénateur démocrate avait choisi l'American Enterprise Institute, un think-tank conservateur à Washington, pour présenter, le 10 juin, le projet de loi sur la décarbonisation  - American Opportunity Carbon Free Act - dont il est co-sponsor. Une ONG environnementale aurait été une plateforme de lancement plus évidente, mais certains conservateurs sont favorables à une taxe sur le carbone, y voyant un moyen moins onéreux de lutter contre le changement climatique que l'approche de l'Administration Obama avec une réglementation fondée sur…