Le secret des affaires revient à l'Assemblée nationale. Après le tumultueux épisode de la loi Macron, dans laquelle les députés ont introduit puis retiré des dispositions sur le sujet, c'est au tour de la commission des Affaires européennes de s'y intéresser.

Elle a adopté, mardi 9 juin, une proposition de résolution européenne, à l'initiative d'Audrey Linkenheld (PS), sur le projet de directive européenne.

Le flou autour "de l'usage légitime du droit à la liberté d'expression"

La rapporteure a insisté sur…