Au fil des ans, Valdis Dombrovskis est devenu incontournable à Bruxelles. Pourtant, cet homme politique letton, ancien Premier ministre de son pays et commissaire européen depuis 2014, est plutôt du genre discret. Très discret. Au risque d’être considéré comme « effacé » et même « technocratique », disent ceux qui ne l’apprécient pas.

Malgré ces caractéristiques, ou peut-être grâce à elles, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, confrontée à une crise politique après la démission contrainte de son…