Pourquoi avoir choisi de vous investir sur la question de la participation citoyenne aux travaux législatifs ?

J'ai été rapporteur de la loi pénale de Christiane Taubira, en 2013, et je voulais échapper aux débats binaires sur la question de l'enfermement en prison. Interroger directement les citoyens permettait de mettre un peu de rationalité dans ce débat. J'ai découvert à cette occasion la plateforme "Parlement et citoyens", avec laquelle j'ai travaillé. Je me suis plié à leur manière de voir…