Déboussolés et résignés. Les rares élus et permanents de campagne restés au QG de François Fillon après l’annonce des résultats du premier tour de la présidentielle, dimanche 23 avril, disent tout et son contraire.

Arrivé en troisième position avec un peu moins de 20 % des voix, François Fillon a indiqué clairement qu’il voterait pour Emmanuel Macron et contre Marine Le Pen au second tour.

Mais il a surtout appelé à l’unité du parti en vue des législatives…