Vous êtes rapporteure d'une proposition de loi relative à l'inscription sur les listes électorales qui arrive en séance publique le 31 mai 2016. Êtes-vous seule à l'origine de cette initiative ?

C'est une initiative purement parlementaire. Elle a donné lieu à une mission d'information , que j'ai menée avec Jean-Luc Warsmann (LR), co-rapporteur de la proposition de loi. Nous sommes partis de travaux sociologiques mettant en évidence qu'une part de l'abstention pouvait être due aux difficultés d'inscription sur les listes…