A chaque sommet européen sa crise. Cela fait des décennies que cela dure et cela n’est pas près de changer. Jadis, les Européens se faisaient la guerre, ils sont aujourd'hui en crise permanente. C'est assurément moins grave, mais c'est devenu une réalité pesante dans l'Europe d'aujourd'hui. Sauf que les crises actuelles en viennent désormais à saper les fondamentaux de l’Union.

La crise grecque d’abord. A force de jouer avec le feu, côté grec comme côté créanciers, c’est tout simplement l’irrévocabilité…