Tout vient à point à qui sait attendre. Le 27 avril, la Commission européenne a envoyé au gouvernement hongrois une lettre le notifiant du lancement de la procédure pour lui retirer la gestion des fonds européens en raison de ses manquements dans le respect de l’État de droit. C’est la première fois que le mécanisme de conditionnalité adopté en 2020 par les États membres, et validé en mars par la CJUE, est activé.

Cette décision clôt une longue séquence d’incertitudes.…