« Je ne suis pas sûr que les vice-présidents exécutifs (VPE) aient compris leur rôle », lâche, cinglant, une source haut placée au sein de la Commission.

« En réunion, certains membres de cabinet font valoir qu’ils représentent un VPE, ce qui leur donnerait un droit de préséance dans la prise de décision », poursuit une seconde. « Mais ce n’est pas comme cela que fonctionne l’institution, ici, c’est la collégialité qui prime normalement », s’exclame-t-elle.

Ambiance dans les couloirs…