Exercice difficile pour le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, que celui de débattre de l’avenir de l’UE avec le Premier ministre français, Manuel Valls, vendredi 7 octobre, après avoir dîné la veille avec François Hollande à l’occasion du 20e anniversaire de la fondation Delors. D’autant plus que le locataire de Matignon a donné le sentiment d’être venu en candidat à la primaire de la gauche pour la présidentielle de 2017.

« Valls se prépare…