Entretien - Pour l’Estonie, « il faut changer le paradigme du soutien à l’Ukraine »

À l’occasion d’un Conseil des ministres des Affaires étrangères européens, les Vingt-Sept se sont accordés pour fournir deux milliards d’euros de munitions supplémentaires à l’Ukraine. Le ministre estonien des Affaires étrangères Urmas Reinsalu est revenu pour Contexte sur la première année du conflit et sur les prochaines étapes du soutien européen à Kiev.

Édition Pouvoirs
Propos recueillis par Léo Lictevout
22 mars 2023 à 8h00
Urmas Reinsalu, ministre estonien des Affaires étrangères
Urmas Reinsalu, ministre estonien des Affaires étrangères — © Conseil de l'Union européenne

À lire également

Sur le chemin de l’UE, l’Ukraine doit encore franchir de nombreux obstacles
La Commission européenne a formellement proposé, le 8 novembre, d’ouvrir les négociations d’adhésion avec l’Ukraine et la Moldavie. La décision, si elle est avalisée par les États membres lors de leur sommet de décembre, ne fera que lancer des pourparlers qui dureront plusieurs années. Ces discussions ne pourront pas faire l’économie d’une réflexion plus large sur le positionnement géopolitique de l’UE, et les réformes internes que le bloc doit mener.
L’Ukraine se rapproche encore un peu plus de l’Union (mais le plus dur reste à faire)
Depuis Kiev, Ursula von der Leyen a salué le 4 novembre les progrès « impressionnants » accomplis par le gouvernement ukrainien sur la voie de l’accession à l’Union européenne. Des déclarations de bon augure pour Volodymyr Zelensky, à quelques jours de la publication d’un rapport décisif de la Commission. Mais la ligne d’arrivée demeure loin pour le pays, théâtre d’une guerre qui ne veut pas finir.
Ursula von der Leyen prépare l’UE à un monde hostile
La présidente de la Commission européenne a placé son discours annuel sur l’état de l’Union, le 14 septembre, sous le signe de la guerre en Ukraine. Un conflit voué à changer pour longtemps la trajectoire de l’UE dans de nombreux domaines, dont l’énergie, les accords commerciaux et le rapport de l’Europe au monde.
Face à une Russie belliqueuse, les Européens sommés de repenser leur avenir commun
Le 23 juin au soir, les dirigeants des Vingt-Sept ont échangé sur un sujet aussi vaste que crucial : l’avenir du continent. La guerre déclenchée par Moscou en Ukraine a balayé leur monde, hérité de 1989. La proposition du président français de créer une Communauté politique européenne, plus large que l’Union, a servi de base à une discussion qui a permis de poser quelques jalons.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire