En réponse aux demandes de la France, de l’Italie et de quelques autres Etats membres qui veulent des règles plus strictes en matière d’étiquetage du pays d’origine, le commissaire à l’Agriculture, Phil Hogan, a déclaré que l’extension des exigences obligatoires aux produits laitiers et aux autres viandes que le bœuf, le porc, le mouton, la chèvre et la volaille "engendrerait une augmentation de la charge réglementaire". Une telle mesure serait contraire à l’effort de la Commission pour simplifier la législation…