Quelles sont les caractéristiques principales qui se dégagent de votre enquête sur la professionnalisation de la politique en France ?

La première est la très forte augmentation du nombre de ceux que l’on pourrait qualifier d’auxiliaires politiques, comme les permanents des partis, les attachés parlementaires ou encore les membres de cabinets ministériels. De 15 %  du nombre de députés dans les années 1970, ils sont passés à 33 % aujourd’hui. Cette évolution touche tous les partis, y compris le Front…