« Usine à gaz », « charge de travail supplémentaire », « méga inquiétude » : les représentants d’intérêts ne cachent pas leur angoisse à l’évocation de la dernière étape de la loi Sapin 2 . Alors qu’ils sont en train de boucler leurs rapports d’activité d’influence pour l’année 2021 (la date limite est le 30 mars 2022), ils doivent dans le même temps se préparer à la future échéance. À compter du 1ᵉʳ juillet, leurs actions auprès de décideurs…