« Nous ferons tout ce qu’il faut, et même plus, pour restaurer la confiance économique ».

En reprenant le fameux « Whatever It Takes » utilisé par le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi en 2012, le président de l’Eurogroupe s’est voulu solennel lundi 16 mars au soir. Sortant de cinq heures de visioconférence avec les ministres des Finances de l’UE, Mario Centeno a présenté les éléments du plan d’action économique « coordonné » des 27 pour faire face…