« Nous ferons tout ce qu'il faut, et même plus, pour restaurer la confiance économique ».

En reprenant le fameux « Whatever It Takes » utilisé par le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi en 2012 , le président de l’Eurogroupe s’est voulu solennel lundi 16 mars au soir. Sortant de cinq heures de visioconférence avec les ministres des Finances de l’UE, Mario Centeno a présenté les éléments du plan d’action économique « coordonné » des 27 pour…