Pourquoi avoir choisi de vous présenter comme questeur ?

Jusqu'en juin 2017, j'étais président d'un cabinet d'avocat de 80 personnes, installé à Rennes et Lyon. Mon métier consistait à accompagner la création et la gestion des entreprises, avec la transformation numérique comme thème de prédilection. J'ai beaucoup travaillé sur les organisations complexes et les partenariats entre acteurs publics et privés.

Nous étions 11 candidats, j'ai mis en avant mon expérience professionnelle et les députés du groupe majoritaire ont choisi de…