Emmanuel Macron a déjà les yeux sur la prochaine élection. À peine réélu à la présidence de la République, avec une majorité certes relative à l’Assemblée nationale, le chef de l’État entend se plonger dans la préparation des européennes de mai 2024. Son but : consolider la famille centriste Renew Europe au Parlement de Strasbourg, récupérer un maximum de postes à responsabilité dans le mercato qui suivra pour conforter l’influence française au sein de l’Union (relire notre article ).

Cette…