Frans Timmermans a un agenda chargé. Ces dernières semaines, il a participé à une conférence consacrée à l’aviation , a prononcé un discours sur la politique de concurrence , a cosigné une déclaration sur le verdissement du numérique , et a passé son nez dans quelques trilogues sur la loi climat et la Politique agricole commune.

Une omniprésence qui s’explique par son portefeuille. Le social-démocrate est, depuis 2019, le vice-président exécutif de la Commission européenne chargé du Green Deal, la…