Le nouveau chef du pôle politique et parlementaire de l’Élysée cultive la discrétion, fuyant la lumière comme les journalistes. La feuille de route de Grégoire Potton reste assez mystérieuse, du moins pour un grand nombre d’acteurs de la macronie. « Son rôle est de faire du lien, permettre de la fluidité, créer des connexions entre des écosystèmes qui ne se parlent pas forcément, parlementaires, société civile… », détaille Stanislas Guerini.

Grégoire Potton est l’un des derniers fidèles de la première…