François Hollande et Angela Merkel ont tenté de rentrer dans les pas de François Mitterrand et Helmut Kohl, en convoquant, 26 ans après, les valeurs de solidarité entre États, le 7 octobre au Parlement européen à Strasbourg. Malgré un discours voisin, ils n’ont pas donné l’image de deux pays soudés avançant main dans la main. Aucune proposition commune n’a été émise sur la crise des migrants ou encore la Syrie.

Ennuyeux et convenus

"Discours convenus", "pas à la hauteur", "décevant",…