Bruxelles, mardi 5 mars. 200 fonctionnaires, journalistes, lobbyistes, attendent devant un immeuble en plexiglas fraîchement rénové dans la rue Guimard, en plein cœur du quartier européen.

C’est là que Huawei inaugure en grande pompe son Cybersecurity Transparency Centre. Un lieu ouvert au grand public où le géant du numérique chinois souhaite montrer son « fort engagement » pour « la cybersécurité envers les gouvernements, clients, autres partenaires européens ».

Une opération de communication alors que l’entreprise est dans la tourmente depuis des…