Secrétaire générale de la Commission européenne. Ce poste très malléable oscille entre directeur général des services, coordinateur administratif, conseiller politique de la présidence, arbitre entre les Directions générales et les cabinets. L’obtenir constitue traditionnellement une consécration pour les fonctionnaires qui ont fait carrière à la Commission.

Mais surprise. À l’été 2019, une nouvelle arrivante, dotée de seulement quatre ans d’ancienneté à la Commission, est nommée à la tête de l’administration qui initie toute la législation européenne. Ilze Juhansone remplace alors…