Les autorités françaises ont récemment menacé Google de sanctions financières si la société refusait d’appliquer les directives européennes en matière de protection des données relatives au droit à l’oubli à l’ensemble de ses utilisateurs du monde entier. En prenant cette mesure, la France tente d’imposer ses politiques nationales à la communauté internationale. Plutôt que de tenter d’exporter ses valeurs vers des pays qui ne les partagent pas nécessairement, la France devrait adopter un cadre d’élaboration des politiques qui permette d’articuler…