Lors d'une visite officielle en Turquie en avril 2021, la présidente de la Commission européenne s'est retrouvée sans siège pour s'asseoir aux côtés du président turc et du président du Conseil, étant reléguée dans un canapé, un peu plus loin. Ursula von der Leyen a alors dénoncé un geste méprisant envers sa personne et sa fonction. Les autorités turque se sont défendues d'avoir respectés l'ordre protocolaire, ce qui est en effet exact. De même, les services d'Ursula von der Leyen…