Janusz Wojciechowski, le discret mais tortueux commissaire désigné à l’Agriculture

Le Polonais sera auditionné le 1ᵉʳ octobre par le Parlement. Un exercice qui s’annonce difficile pour celui qui fut longtemps membre de la commission de l’Agriculture. Son soutien aux réformes controversées à Varsovie sur l’État de droit lui a déjà valu de nombreuses critiques.
Éditions Pouvoirs , Agro
Cécile Frangne (depuis Bruxelles)
30 septembre 2019 à 8h00
Janusz Wojciechowski, le discret mais tortueux commissaire désigné à l'Agriculture — DR

À lire également

Frans Timmermans se pose en gardien du climat, mais reste flou sur son Green Deal

À l’aise et parfois offensif lors de son audition devant le Parlement européen, le 8 octobre, le candidat à la vice-présidence de la Commission a plutôt séduit, malgré quelques réserves du côté des Verts et du PPE. Tour d’horizon des quelques enseignements de cette audition pour ce futur personnage central de l’exécutif et de la transition écologique.

Frans Timmermans : le géant vert attendu au tournant

Candidat déçu à la présidence de la Commission européenne, Frans Timmermans s’apprête à signer pour cinq ans supplémentaires à la vice-présidence de l’exécutif européen. Il est chargé de verdir l’ensemble des politiques publiques de l’Union. Son mandat sera-t-il celui du « green deal » ou du green washing ?

Paolo Gentiloni, ou la tentative de come-back de l’Italie

En le choisissant comme commissaire européen, l’Italie envoie un signal fort. L’extrémisme de la Ligue, c’est fini. L’ancien président du Conseil italien est connu et apprécié en Europe. Mais le Mouvement 5 étoiles et les conservateurs allemands risquent de lui mener la vie dure, chacun pour des raisons différentes.

Marché intérieur : la main verte de Sylvie Goulard en question

Le caractère transversal du « green deal » annoncé par Ursula von der Leyen obligera tous les futurs commissaires européens à penser leurs politiques en gardant à l’esprit leur impact environnemental. Au marché intérieur, l’exercice risque d’être périlleux pour Sylvie Goulard.

Didier Reynders, l’État de droit, c’est lui

Didier Reynders est ministre de tous les gouvernements belges depuis 1999. Son intelligence cassante est l’un des ses traits marquants. Futur commissaire à la Justice, responsable de l’État de droit, Didier Reynders tente d’ores et déjà de marquer son territoire face à la vice-présidente chargée des Valeurs et de la Transparence.

L’hypercompétence d’Elisa Ferreira au service de la politique régionale

C’est une femme à poigne que le Portugal envoie à la Commission européenne. Une spécialiste des affaires économiques et financières qui a la réputation de ne rien lâcher, le sourire en plus. Elle aura aussi la charge du futur budget de la zone euro.

Phil Hogan, un libéral irlandais à la tête de la politique commerciale européenne

Le commissaire à l’Agriculture sortant est sur le point de devenir celui du Commerce. Bon négociateur, beaucoup lui reprochent cependant d’avoir fait le minimum syndical ces cinq dernières années, ainsi que son penchant libre-échangiste.

L’ambition de von der Leyen : forcer l’Union à repenser le monde

La nouvelle présidente veut une « Commission géopolitique ». Au-delà du slogan politique, il s’agit de prendre systématiquement en compte la dimension internationale des politiques menées par les Vingt-Sept. Pour y parvenir, des ajustements techniques et politiques sont prévus. Mais cela suffira-t-il ?

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire