Deux journées marathon pour Jean-Claude Juncker. Le prétendant au poste de président de la Commission a rencontré, les 8 et 9 juillet, les six groupes politiques qui composent le Parlement européen.

Après sa désignation par les chefs d’État et de gouvernement, le 27 juin, le chrétien démocrate luxembourgeois doit maintenant s'assurer de recueillir le soutien de la majorité absolue des 751 députés, c'est-à-dire 376 voix . Car c'est le Parlement qui aura le dernier mot sur sa nomination, lors d'un vote,…