À l’issue du discours d’Emmanuel Macron à l’université Humboldt en janvier, un de ses relais locaux confiait que la curiosité envers le partisan du ni droite ni gauche remontait jusqu’à la chancellerie.

Macron séduit large

Angela Merkel pourra se faire sa propre idée ce mois-ci lors d’une rencontre directe. À la différence de 2012, où elle ne s’était affichée qu’avec Nicolas Sarkozy, la chef du gouvernement s’est engagée à recevoir les principaux…