À côté de cela, les lignes budgétaires classiques (hors plan de relance) totalisent 1 100 milliards d’euros sur sept ans (voir notre infographie). Au total, l’UE disposerait donc de 1 850 milliards d’euros entre 2021 et 2027, dont 900 à dépenser sur les trois premières années.

Le projet présenté par Ursula von der Leyen est inédit dans son ampleur et laisse rêveur les plus fédéralistes des Européens : une capacité d’emprunt de 750 milliards dans le budget…