La bataille pour le contrôle du prochain plan Juncker

La Commission et la Banque européenne d’investissement se disputent le contrôle du dispositif InvestEU, qui prendra la suite du plan d’investissement lancé en 2014 par le président de l’exécutif. Tandis que la Banque européenne de reconstruction et de développement et les banques publiques nationales espèrent en bénéficier.
Édition Pouvoirs
Jean Comte (Bureau de Bruxelles)
24 janvier 2019 à 7h00
La bataille pour le contrôle du prochain plan Juncker — Flickr / sputnik

À lire également

La BEI, cette banque qui gagne en crédit et suscite des convoitises

Cinq candidats, dont plusieurs poids lourds de l’UE, briguent la présidence de la Banque européenne d’investissement, remise en jeu cet automne. Deux font la course en tête : la vice-présidente de la Commission Margrethe Vestager et la ministre espagnole de l’Économie, Nadia Calviño. Un signe de la montée en puissance progressive de cette institution financière peu connue du grand public et longtemps cantonnée à un rôle technique.

L’utilité du Plan Juncker à nouveau en question

La Cour des comptes de l’UE a critiqué la mise en place du Fonds européen pour les investissements stratégiques, rouvrant le débat sur l’intérêt du dispositif et sur sa valeur ajoutée. Les critiques risquent de rebondir sur les négociations en cours sur InvestEU, le mécanisme qui doit prendre la relève à partir de 2021.

InvestEU, la nouvelle machine à cash de l’UE

650 milliards d’euros sur sept ans. L’objectif est ambitieux pour le nouveau fonds d’investissement que la Commission européenne veut mettre sur pied pour la période 2021-2027.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire