“La Chine aimerait que la Grèce reste dans la zone euro”, dans l’intérêt “non seulement de l’UE mais aussi de la Chine et du reste du monde”, a déclaré le Premier ministre chinois Li Keqiang, lors de la conférence de presse qui s’est tenue après le sommet UE-Chine, le 29 juin.
Il a dit espérer qu’Athènes conclura un “accord rapide” avec ses créanciers internationaux et il a insisté sur le fait que la Chine continuera de jouer un “rôle constructif”…