Autre temps autre moeurs. Depuis le début de la législature, le bureau de l’Assemblée nationale a examiné trois cas de manquements de députés au code de déontologie. Des discussions qui ont entraîné un rappel à l’ordre des intéressés. Une situation inédite car pendant la précédente législature, le bureau n’a jamais eu à connaître la moindre affaire, ni prononcé aucune sanction sur une question déontologique.

Une procédure jamais utilisée

A l’origine, on trouve un signalement de la…