En matière de lobbying, la tradition veut que les entreprises soient à l’initiative pour exercer une certaine pression sur les différentes administrations publiques.

Rendez-vous avec des élus, membres de cabinets, campagne de presse, argumentaires… Différents leviers existent pour infléchir une décision dans un sens ou dans l’autre.

Fait peu commun, c’est désormais l’administration française, plus précisément le Secrétariat général aux affaires européennes, qui se tourne vers les entreprises afin de mieux connaître les difficultés qu’elles rencontrent pour se faire entendre…