Le rachat annoncé en septembre dernier du conglomérat américain Dresser-Rand, spécialisé dans les produits d’extraction de l’industrie gazière et pétrolière par le groupe allemand avait fait l’objet en février 2015 d'une enquête approfondie. Mais la Commission a finalement conclu que l'opération n'entraverait pas de manière significative le jeu d'une concurrence effective dans l’Espace économique européen (EEE) ou une partie substantielle de celui-ci. Son enquête a notamment démontré que les deux entreprises se concentrent sur des applications pétrolières et gazières différentes…