La médiatrice européenne tire à boulets rouges sur la culture du secret des États à Bruxelles

Emily O’Reilly a publié un rapport spécial sur le Conseil de l’UE. L’opacité du travail de l’institution rend illisibles les débats législatifs qui s’y déroulent, estime-t-elle.
Édition Pouvoirs
Martin Carceles
18 mai 2018 à 8h00
Emily O'Reilly — DR

À lire également

La fonction de médiateur européen à la croisée des chemins

Depuis 1995, sa mission est d’enquêter sur la « mauvaise administration » au sein des institutions européennes. Alors que les députés européens voteront en décembre le renouvellement du poste, ils se retrouvent face à un choix. À quel point et comment ce bureau des plaintes peut intervenir dans les questions de transparence et d’éthique à Bruxelles ?

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire