La mutation politique de l’Eurogroupe se poursuit

L’élection de Syriza a rendu plus visible l’importance prise par cette instance européenne méconnue. D’un organe de gestion de l’union économique et monétaire, elle est devenue un centre de pouvoir où les souverainetés nationales se diluent.

Édition Pouvoirs
Jean-Sébastien Lefebvre (Bureau de Bruxelles)
23 février 2015 à 6h00
Deux hommes que tout oppose. Le ministre des Finances espagnol, Luis de Guindos et son homologue grec, Yanis Varoufakis, le 20 février 2015 à Bruxelles — DR

Ressources

À lire également

Des institutions européennes dépassées par les crises

La Commission européenne fait son possible pour maintenir l’édifice et lui donner une orientation, mais les turbulences à répétition mettent à mal la cohésion de l'UE.

Tour de vis technocratique à venir pour la zone euro

La Commission promet d’impliquer les députés dans les débats économiques, mais ses propositions attendues pour la fin octobre visent surtout à renforcer la surveillance des économies.

Duel néerlando-espagnol pour la présidence de l’eurogroupe

Madrid voudrait récupérer le pilotage de l’assemblée des ministres des Finances de la zone euro, mais la conjoncture joue contre ses prétentions.

La Grèce face à la zone euro (carte interactive)

Les dix-huit ministres des Finances se sont mis d'accord pour faire plier Athènes. Mais les raisons de ces choix divergent et l'intensité des oppositions avec la Grèce varie.

Réforme de la zone euro : Juncker se contente de poser des questions

La note présentée par le président de l’exécutif n’est qu’une synthèse de la situation actuelle. Des propositions précises sont désormais attendues au mois de juin.

La révision de la dette grecque à nouveau au centre du jeu européen

Les réactions à l’arrivée au pouvoir du parti de gauche radicale Syriza sont mesurées, malgré quelques postures de fermeté. En coulisses, on se prépare à négocier, comme l’anticipaient déjà les ministres de l'Economie de la zone euro en 2012.

La Grèce, poste avancé des imperfections de la zone euro

La campagne électorale grecque a donné lieu à des commentaires de responsables politiques européens sur la situation économique du pays et l'orientation à suivre. Dans la zone euro, le rapport de force entre États reste primordial.

Alexis Tsipras (Syriza) prêt à jouer au poker menteur avec l’Europe

Le parti de gauche ultra radicale pourrait devenir la première force politique grecque à l’issue des élections. A Paris, son jeune chef a réaffirmé son rejet de l’austérité et reste persuadé que jamais l’UE ne lâchera son pays.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire