La notoriété médiatique ne suffit pas à faire un bon ministre

Venir de la société civile, auréolé d’une forte notoriété médiatique, est un atout pour un ministre. Mais pour peser sur les décisions, comprendre comment fonctionne la machinerie gouvernementale est indispensable. Tout comme savoir se faire des alliés en n’ayant pas peur d’aller au combat. 
Édition Pouvoirs
Samuel Le Goff, Victor Roux-Goeken, Diane de Fortanier
30 août 2018 à 8h30
— DR

À lire également

Ce que vous n’aviez pas (encore) remarqué sur le nouveau gouvernement Philippe

Castaner bridé, les collectivités traitées, le Modem récompensé… Ce remaniement constitue un ajustement plus qu’un bouleversement de l’équipe au pouvoir.

Nicolas Hulot, le militant jamais devenu ministre

Le départ surprise du ministre de la Transition écologique souligne la faible ambition en matière d'environnement et d'énergie du président de la République, ainsi que l’incapacité de l’ex-ministre à faire de la politique.

Plongée dans le fonctionnement des réunions interministérielles

Lieu de décision et d’arbitrage, les RIM, comme on les appelle, constituent le cœur de la machine gouvernementale. Elles fonctionnement pourtant de manière artisanale et opaque.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire