La passe d’armes a été courte. Après moins d’une heure de discussion, en fin d’après-midi jeudi 9 mars, les dirigeants de l’UE sont passés au vote. À 27 voix pour et une contre, Donald Tusk a été reconduit à la présidence du Conseil européen pour deux ans et demi, contre l’avis de son pays d’origine, la Pologne. Une première.

La Première ministre polonaise a refusé jusqu’au bout de soutenir son compatriote pour des…