En ce début août 2017, la session extraordinaire s’achève dans des éclats de voix à l’Assemblée nationale, tandis qu’au Sénat, on planche sur l’avenir. Petite révolution en vue : après le renouvellement de la moitié de la Chambre, le 24 septembre, les sénateurs ne pourront plus, à l’instar des députés, cumuler leur siège de parlementaire avec une fonction exécutive locale (maire, adjoint, président et vice-président de région ou de département).

Plus de détails le 20 septembre…