La Commission européenne et Federica Mogherini, la Haute Représentante aux affaires étrangères et à la politique de sécurité, ont jusqu’à l’automne pour présenter des propositions en vue de « réformer » la Politique européenne de voisinage (PEV). Compte tenu de la volonté de consulter largement, de la machinerie européenne et de la complexité du dossier, tant sur le flanc oriental que le méridional, ce laps de temps ne semble pas démesuré.

Depuis le lancement, le 4 mars dernier, d’une consultation…