Pour les Européens, « l’heure de vérité » arrivera en octobre, prédisait fin août un diplomate européen, au moment où se profilaient la crise énergétique et ses impacts sur la conjoncture économique. Cette remarque dite en passant sonne aujourd’hui comme une prophétie, à quelques jours près.

Ce moment est venu le 29 septembre. Ce jour-là, le chancelier Olaf Scholz annonce un soutien de 200 milliards d’euros aux entreprises et aux ménages allemands. Le montant crée la sidération chez les autres…