La nomination, annoncée le 4 juillet au matin, a surpris tout le monde. Personne, à Paris comme à Bruxelles, ne s’attendait à voir Laurence Boone être nommée secrétaire d’État aux Affaires européennes.

« Son nom ne circulait pas spécialement », avoue un interlocuteur. « Je l’attendais à un poste économique », ajoute un autre.

Jusqu’à présent, la carrière de Laurence Boone, âgée de 53 ans, semblait plutôt dominée par le goût des formules et des chiffres. Titulaire d’un doctorat en…