« Contrairement à ce que j’entends parfois, l’Assemblée nationale, sous cette mandature, a pleinement exercé ses prérogatives », a déclaré le président Richard Ferrand, le 23 février, devant une assemblée de journalistes. Ce travail parlementaire a été d’une « intensité inégalée », a-t-il ajouté, avant d’illustrer son propos en citant l’accroissement exponentiel du nombre d’amendements – « plus de 200 000 déposés en séance ». Soit une hausse de 77 % par rapport à la précédente législature.

Depuis son arrivée…