À Bruxelles, l’inquiétude règne. Les caisses sont vides et, pire encore, la structure du budget est sur le point de s’écrouler.

Depuis plusieurs années, le budget de l’Union est sous pression et le départ du Royaume-Uni d’ici mi-2019 va provoquer une baisse de 15 % des ressources provenant d’un pays contributeur net… Les chancelleries des Vingt-Sept ont d’ailleurs déjà fait savoir qu’il n’était pas question de compenser les pertes par une augmentation de…