Interrogés dans les couloirs, les députés cumulards se montrent parfois très évasifs voire refusent de répondre, quand on leur demande quel mandat ils conserveront après 2017. C'est le cas de Jean-Pierre Door, député-maire LR de Montargis, qui affirme : "J'irai au bout de mon mandat de maire", laissant entendre qu'il privilégiera sa ville… s'il est contraint de choisir.

La loi organique, votée en 2014, prévoit que l'interdiction de cumuler un mandat parlementaire et une fonction exécutive locale (maire, président, mais…