Comme les précédentes, cette dernière tentative en date provient de législateurs ayant des liens avec la Pologne. La sénatrice démocrate Barbara Mikulski,  d'origine polonaise, essaye de faire insérer un libellé dans un projet de loi qui donnerait au secrétaire à la Sécurité intérieure la possibilité d’accorder l'exemption de visa à des alliés qui partagent le renseignement et coopèrent dans la lutte contre le terrorisme.
Elle veut remplacer la loi existante qui ne permet l’admission d’un pays que si son taux…