Une guerre est lancée, dans les couloirs du Parlement européen à Bruxelles, entre les eurosceptiques de droite.

Les deux principales formations, le Front national français (24 députés) et l'Ukip britannique (24 aussi) cherchent à rallier les petites formations sous leur bannière, en vue de former un groupe. Chacun de son côté. Les deux critères : compter au moins 25 députés, de 7 pays différents.

Et à ce petit jeu, le chef du Ukip Nigel Farage marque des points.

Membres de l’Alliance…