La tentative est inédite sous la V e République et a surpris plus d'un observateur. Les députés de gauche, dont 28 membres du groupe majoritaire, ont été à deux doigts de déposer une motion de censure contre le gouvernement Valls, mercredi 12 mai. Ils n'ont recueilli que 56 signatures contre les 58 requises.

L'épisode, bien que retentissant, s'inscrit pourtant pleinement dans le schéma habituel des tensions qui agitent le groupe majoritaire à l'Assemblée nationale depuis 2014.

Une cohorte d'une cinquantaine…